Forum Monster Cube
Bienvenue sur le forum de Monster Cube.
Afin de simplifier votre inscription merci de choisir votre pseudo utilisé en jeu !

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Forum Monster Cube » Espace membres - Monster Cube » La légende de Mélanie

La légende de Mélanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La légende de Mélanie le Lun 9 Juin - 19:59

Voici la triste histoire de Mélanie:




"Bon, ça fait longtemps que je me demande si je dois faire part de cette histoire, mais là ça va trop loin.
Ca a commencé il y a 2 mois... Je crois, je ne sais plus, mon esprit est brouillé par cette histoire.
J'étais en train de me prendre en photo dans le miroir de ma salle de bain pour mettre sur Facebook.
Du moins je le pense... Je crois que c'est ça oui...
Mais soudain, je me suis sentie bizarre, mon visage grattait terriblement...
Une allergie ? Non je ne suis pas allergique.
En tout cas ça grattait. Mon telephone faisait toujours ses rafales de photos,
comme à chaques fois que je le programme quand je fais mes photos. Ensuite plus rien... C'est le trou.
Je me rappelle juste m'être réveillée... Non pas réveillée... J'étais debout.
Comme si j'étais en train de marcher sans en avoir conscience et que j'ai repris conscience en pleine marche...
J'étais dans le parc à 200m de chez moi... J'avais un couteau de boucher taché de sang en main...
Mes vêtements était tout aussi tachés que le couteau...
Je me suis rappelée le moment dans ma salle de bain.
Lorsque je prenais mes photos c'était après le repas de midi...
Mais là j'étais au beau milieu de la nuit.
D'où prévenait ce sang sur mes habits et sur le couteau ?
J'écartais soudain les doigts laissant tomber la lame,ayant peur de savoir la réponse à ma propre question.
Qu'avais-je tuée pendant ma perte de conscience ?
Quand je vis le cadavre de sanglier non loin de là, avec le sang éparpillé sur 1 ou 2 mètres...
Et des traces de pas ensanglantées menant jusqu'à l'endroit où je me trouvais.
Je n'avais pas tué d'humain... Ca me soulageait mais me faisait tout aussi peur.
Je suis petite et chétive, comment je peux rivaliser avec un sanglier de cette taille ?
Je suis donc rentrée chez moi en courant... J'ai regardé l'heure... 3h du matin.

-Je suis dans un rêve. Je vais aller dans ma chambre, me déshabiller et dormir.
Demain je me réveillerai et mes vêtements seront propres.

Je suis donc montée, me suis déshabillée et me suis endormie sans même qu'une minute soit passée
entre le moment où j'ai touché le lit de mon corps et le moment où je me suis endormie.

Je me réveille donc, descends en bas et découvre un spectacle horrible...
Ma mère la tête sur les plaques cuisson, une expression horrible sur le visage,
mon père transpercé par une dizaine de couteaux de boucher identiques à celui du parc.
Je perdît l'équilibre et tomba à genoux tant cette image est affreuse.
Je suis sortie de chez moi en courant... J'ai pensé à appeler la police mais je n'ai pas pu...
Quelque chose m'en empêchait. "Elle" m'en empêchait. Mon téléphone balançait au rythme de mes pas.
Mais oui ! Mon téléphone, il prenait des photos au moment où c'est arrivé ! Je me suis donc stoppée,
Je l'ai sorti et j'ai été voir mes photos.
En les faisant défiler je pouvais comme me faire dérouler la scène:
Je me tenais le visage, ensuite j'ai relevé la tête avec un sourire narquois, des yeux amusés, mais...
ce n'était pas vraiment mon visage, il avait changé. J'avais les mêmes cheveux noirs, raides mais mes yeux
étaient extrêmement rétractés laissant un bleu très clair evec un petit point noir au milieu.
Le reste était pareil, mon visage de jeune femme, mon nez pointu, mes fins sourcils et mon menton pointu.
Malheureusement, ça ne s'arrête pas là, sur l'image, la chose, l'autre moi, a tendu la main sur mon téléphone.
Les photos s'arrêtent là.
Cependant j'avais une nouvelle vidéo dans le lecteur...
Le doigt tremblant, j'ai appuyé sur le bouton "play".
La vidéo était tremblante, "je" sortais de la salle de bain, entrais dans la salon, sur le côté de l'objectif,
je vis un bout de lame de couteau... Mais où est ce qu'"elle" a rammassée ça ?
Ensuite j'ai juste entendu ceci, je ne voulais plus regarder...:

-Mélanie ? Que fais-tu ? MÉLANIE POSE CE COUTEAU ! NON ARRÊTES JE T'EN SUPPLIE !

Tout ceci entrecoupé par des sons de bruit de couteaux et les cris de ma mère avant d'entendre:

-Qu'est devenue ma fille ? Qu'avons nous fait ?!

Avant un "kssssssss" certainement la peau grésillante de ma mère sur les plaques...
Je pleurais en entendant ça... Cependant j'avais une partie de moi heureuse...
Serais-ce cette chose qui avait pris possession de mon corps la nuit dernière qui s'amusait en moi, entendant le spectacle qu'elle a fait ?
Une voix résonna tout à coup dans ma tête:

-Alors ? Tu as aimée ce que j'ai fait d'eux ? Un beau petit carnage pas vrai ?

Je ne pouvais pas discuter avec cette chose dans MA tête tout de même ça me paraissait insensé, donc je criais...

-Qui es-tu ?! Pourquoi fais-tu tout ça ?! Mes parents étaient des gens honnêtes et gentils ! Pourquoi leur faire subir ça ? de mes mains de plus !
-Mélanie, Mélanie, Mélanie, Ahah si seulement il y avait une explication à tout ! Je les entends encore crier "Oh nooon pourquoi ma fille ? pourquoi ?"
Ahaha !

Je mettais les mains sur mes oreilles, je ne voulait plus l'entendre... Ce qui ne servait à rien vu qu'elle parlait dans ma tête.
Les vêtements toujours tachés de sang, je me mis à courir tentant de faire disparaître cette voix qui me parlait:

-Tu sais je me suis retenue pour tes parents ! Ahah ! J'ai déjà été bien plus méchante que ça ! Ahahah ! Tes parents sont les premiers à gouter à mon réveil mais ne t'inquiète pas ce ne sont pas les derniers! Ahahah !
-Je ne te laisserais pas prendre possession de moi à nouveau !!

Sa voix se fît soudain bien plus sérieuse et plus terrifiante, elle ne riait plus:

-Car tu crois avoir réellement le choix ?

Cette phrase me terrifiait, elle résonnait dans ma tête.
Je n'étais plus maîtresse de mon propre corps... Je ne pouvais même plus faire de moi ce que je voulais.
Comment supporter ça ?
J'étais revenue dans le parc. J'y était allée machinalement. Où bien m'a t-elle influencée ? Je ne saurais pas le dire.
Je saisis le couteau, je ne pouvais pas vivre en sachant que j'ai tué mes parents de mes propres mains.
Je le prît à deux mains, tendît les bras prête à me l'enfoncer dans le ventre.
Mais je fît stoppée dans mon geste, des gens commençaient à arriver dans le parc...
Je me rendît alors compte de la situation... Elle m'a amenée ici elle a été jusqu'à me faire prendre par moi même l'arme qui tuerait tous ces pauvres gens.
J'ai tenté de m'échapper en courant mais elle avait déjà prit possession de moi.
Cependant ce n'était pas pareil que la première fois, je voyais tout ce qu'elle faisait.
Elle voulait que je voie ce qu'elle allait faire.
Je la vis se jeter sur chaque personnes une après l'autre, les enfants ne furent pas épargnés.
Elle allait jusqu'à leur courir après. La police arriva.
Elle avait déjà tué une cinquantaine de personnes. Des adultes des enfants...
Tout ce monde seulement avec un  couteau. Elle se tenait au milieu du parc, je sentais son sourire... Mon sourire
Le couteau à la main, en me faisant regarder chaque victime une à une.
Elle me laissa enfin contrôler mon corps, je tomba à genoux, me laissant mettre les menottes.
Je ne pleurais plus. Je ne regardais rien, je ne pensais même pas.
J'écoutais, j'écoutais seulement sa voix sans même faire attention à ce qu'elle disait.
Il y eut un procès on me demandait de me défendre... Je ne disais rien, pas un seul mot. Je n'ai pas parlé depuis que je suis arrivée dans ce centre... Ils appellent ça un centre de soutien mais je suis pas conne, je vois bien que c'est un hôpital psychiatrique.
Je n'ai fait que penser avec elle.

-Pourquoi ? Pourquoi à moi et pas à une autre ? il y a plus de 6 Milliards de personnes dans le monde mais alors pourquoi moi ?

Depuis que j'ai voulu lui tenir tête elle n'était plus du tout joyeuse... Elle se faisait de plus en plus terrifiante.

-Parce que tu est faible ! Tu ne sais même pas résister, je prends ton corps quand je veux !

Pour illustrer son propos elle me fît frapper ma tête contre le mur 3 fois.

-Tu tentes d'attirer les gardiens ?
-Pourquoi je ferait ça pour tous ces abrutit ? Je pourrais te faire évader si je voulais, mais tu souffres tellement que j'ai bien trop plaisir à te faire rester ici.
-Tu sais il y a une caméra dans cette salle et ils observent tout ce que je fais...
-Oui, ils te croient folle c'est tellement plaisant ! D'ailleurs je m'ennuie je vais les faire t'endormir !

Elle me fît me lever. Je ne résistait pas. Je n'en avait plus la force. Je courrais, elle me faisait courir et m'éclater la tête contre chaque mur.
Les infirmiers arrivèrent, me plantèrent l'aiguille mais elle me fît faire un spasme juste au moment où l'aiguille transperça ma peau.
L'aiguille se brisa. Elle saisît un scalpel dans la pocher d'un des infirmiers et elle les tua tous les deux.
Cependant elle ne me fît pas m'enfuir. Juste m'asseoir dans un coin.
Les corps des chirurgiens ont étés évacués.
Ca fait 2 jours que je n'ai pas bougé du coin. Elle me fait manger et boire le strict minimum de ce qu'ils me donnent juste pour me faire souffrir plus longtemps sans que je ne meurs parce que "Faire souffrir un vivant c'est bien plus marrant" d'après elle.

-T'inquiète je vais bientôt te faire sortir de là !
-Je ne veux pas, tu vas encore tuer des gens à l'extérieur.

Elle hurla si fort dans ma tête qu'après ça je n'osa plus jamais m'opposer à elle. Lorsqu'elle s'énerve on dirait que plusieurs personnes parlent dans ma tête.:

-TU OSES ENCORE CROIRE QUE JE TE LAISSE FAIRE CE QUE TU VEUX ?!
-Désolée.
-Crie le !
-DÉSOLÉE
-A voix haute ! Qu'ils entendent ta voix et te prennent encore plus pour une folle !
-JE SUIS DÉSOLÉE !

Je pense les avoir surpris, ceux qui m'observent. Je pouvais ressentir l'agitation. Ils devaient tous dire:

-Elle a parlé !"

Voilà. Je suis Benjamin, le frère de Mélanie. J'étais en voyage lorsque ça s'est passé. Quand je suis rentré, j'ai seulement appris la nouvelle. J'étais orphelin et ma soeur une folle meutrière.
Le texte ci-dessus c'est Mélanie qui l'a écrit. Ils l'ont retrouvé dans sa cellule. D'après les scientifiques qui travaillaient sur son cas, elle s'est soudainement levée, elle paraissaît pleine de force.
Ce qui leur semblaît impossible vu qu'elle ne mangeait quasiment rien. Et elle s'est efuie en découpant dans le mur avec ... ses mains.
Ils ont trouvés un carnet avec ces notes après son évasion. Selon eux elle était simplement skyzophrène. Le notes dans ce carnets sont je cite "de pures inventions de la part d'une folle".
Mais j'ai remarqué une page arrachée que je n'ai jamais retrouvée. Que pouvait bien contenir cette page ? Jamais je ne l'ai su.
J'ai fait l'enterrement des mes parents. Et je n'ai plus eu de nouvelle de Mélanie en personne, Des meurtres similaires à ceux qu'elle a fait ont eu lieu dans plusieurs villes assez éloignées les unes des autres.
Des meurtres en masse au couteau dans des lieux publiques.
Seulement, un jour la police est parvenue à la trouver avant qu'elle ne commence quoi que ce soit.
Elle a tenté de les attaquer mais ils lui ont tiré dessus. Elle était morte...
Bien qu'elle ait tué tous ces gens, mes parents je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer.
J'ai fait son enterrement tout comme j'ai fait celui des parents.
Lors de la cérémonie, quand tout le monde était enfin arrivés, on a ouvert le cercueil. Comme le veut la tradition "histoire de dire un dernier adieu à son visage".
Elle n'était plus là. seulement un trou dans le fond du cercueil similaire à celui qu'elle avait fait dans sa cellule.
Personne ne l'a jamais retrouvée. Elle ne fait plus de meurtres de masse mais des meurtres commis avec des couteaux de boucher étaient encore commis parfois.
Et à chaque fois au dessus des victimes il y avait marqué en lettres de sang: "Je ne le voulais pas, c'est ELLE"
Le mot "elle" était bien plus sanglant que les autres. A chaque fois, les mêmes mots écrits non loin de la victime.
Demanderait-elle à l'aide ? Arrive t elle  à surmonter ce qui la possède le temps d'écrire ça sur les lieux de chacun de ses crimes ?
Je ne sais pas, mais ce que je veux, c'est que la Mélanie que je connais revienne. Qu'elle revienne comme elle l'était avant.

Ma petite soeur.



Dernière édition par Fratezz48 [Frapan Inc.] le Lun 9 Juin - 20:24, édité 1 fois


_________________
L'un des deux fondateurs de la très célèbre entreprise Frapan Inc.
Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: La légende de Mélanie le Lun 9 Juin - 20:22

Flippante ton histoire.


_________________
"They can't stop us let'em try, for Heavy Metal we will die !"
Manowar, Die for Metal.
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: La légende de Mélanie le Lun 9 Juin - 22:48

Micwaze

avatar
Admin
Pourquoi tout ça ?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: La légende de Mélanie le Lun 9 Juin - 23:30

Invité


Invité
Encore une histoire de merde cherchant à faire "flipper" les gens mais qui finalement n'a absolument AUCUN intêret.

Bonne nuit.

5 Re: La légende de Mélanie le Mar 10 Juin - 1:20

Coucou Mélanie

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: La légende de Mélanie le Mar 10 Juin - 20:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: La légende de Mélanie le Mer 11 Juin - 22:29

Barnet842 FR a écrit:Encore une histoire de merde cherchant à faire "flipper" les gens mais qui finalement n'a absolument AUCUN intêret.

Bonne nuit.
Mais pourquoi tu dénigres le travail de l'auteur comme ça ?


_________________
"They can't stop us let'em try, for Heavy Metal we will die !"
Manowar, Die for Metal.
Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: La légende de Mélanie le Jeu 12 Juin - 12:29

Invité


Invité
Mais pourquoi tu dénigres le travail de l'auteur comme ça ?[/quote]

Parce qu'il a fait de la merde.
Et ça fais très "histoire d'une ado qui poste ça sur son facebook parce que yolo je suis trop swag avec mon histoire qui est tellement pas réaliste mais vue que mes copines sont aussi connes que moi ils vont y croire et ça sera trop MDR dans ma vie Surprised"

Barnet critique littéraire depuis -800 avant sa naissance dans le monde connu.

9 Re: La légende de Mélanie le Jeu 12 Juin - 17:40

Barnet842 FR a écrit:Parce qu'il a fait de la merde.
Et ça fais très "histoire d'une ado qui poste ça sur son facebook parce que yolo je suis trop swag avec mon histoire qui est tellement pas réaliste mais vue que mes copines sont aussi connes que moi ils vont y croire et ça sera trop MDR dans ma vie Surprised"

Barnet critique littéraire depuis -800 avant sa naissance dans le monde connu.
T'as le droit de pas aimer... Mais sois sympa quand même ^^


_________________
"They can't stop us let'em try, for Heavy Metal we will die !"
Manowar, Die for Metal.
Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: La légende de Mélanie le Jeu 12 Juin - 19:02

Invité


Invité
Moi sympa ?


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum